Le Mot du Président

« En complément de cette vidéo, permettez moi de vous adresser quelques mots pour vous aider à comprendre comment ce mouvement a vu le jour. »

  Tout d’abord, je vous prie de bien vouloir accepter une courte présentation de ma personne.

  Je suis un jeune corse ayant baigné dans une triple culture (française, corse, marocaine) où la liberté, LIBERTA en langue corse, n’est pas un simple mot mais une véritable philosophie. 

J’ai rejoins différents mouvements et partis politiques, dont je tairai les noms,  avec un projet en main: le Pacte Jeunesse. Hélas, chacun de ces mouvements profitaient de mon énergie et de mes ambitions à leurs fins sans jamais accepter une ligne de ce projet car ils estimaient tous qu’il était encore trop tôt pour laisser la jeunesse s’impliquer dans les décisions politiques.

  En Janvier 2017, choqué par la tournure des événements et par la cacophonie politique autour du même sujet mais surtout profondément révolté contre le pillage de l’énergie de la jeunesse au profit des politiques qui, en retour, n'ont jamais vraiment écouté cette même jeunesse, j’ai alors décidé de créer un mouvement qui servirai la jeunesse et non la carrière d’un seul homme ou d'une seule femme.

  Fini le temps des « jeunes avec X ou Y » voici le « temps » des jeunes avec la jeunesse.

Pourquoi avoir choisi Union De la Jeunesse? me direz-vous. Car cela nous paraissait une évidence. La jeunesse a besoin aujourd’hui plus que jamais de s’unir et ainsi devenir une force politique autonome pour tout simplement faire cesser son statut révoltant d’outil politique. Mais pour cela nous avons besoin de vous ! Vous citoyens ! Peu importe votre couleur de peau, votre orientation sexuel ou religieuse, que vous soyez fervent soutien d’un parti politique ou bien abstentionniste depuis des années ... Rejoignez l’U.D.J. car la France a besoin de vous!"

  Houssam KAJJA, Président et fondateur de l’Union de la Jeunesse

Notre Histoire

Le mouvement politique UDJ est le fruit d’un long cheminement.

Houssam Kajja, qui a milité dans plusieurs partis et mouvements politiques, fut révolté contre le délaissement de l’opinion de la jeunesse dans ces derniers. « Les jeunes sont envoyé tracter et applaudir dans les meetings mais dès qu’un jeune a une idée, elle est bottée en touche ». De plus, Houssam Kajja ne comprend toujours pas pourquoi les jeunes sont absents des institutions parlementaires telles que l’Assemblée Nationale et le Parlement Européen. Il dénonce le fait que la moyenne d’âge des députés français au parlement européen est de 59ans car il estime que la jeunesse a le droit de faire partie du débat. C’est ainsi qu’en Janvier 2017, il décide de créer un mouvement politique pour la jeunesse.

L’association se développe petit à petit et se construit, sous l’impulsion de son fondateur, en mouvement politique au fil des rencontres et des nouveaux membres qui rejoignent le mouvement. A noter que le mouvement fait sa première interview au Bondy Blog en Mai 2017 à la suite du scrutin du second tour des présidentielles 2017.
En Septembre 2017, Houssam Kajja recrute Tom Maindet qui entre dans le mouvement en tant que chef de cabinet et s’occupe de structurer le mouvement. La collaboration entre les deux hommes est fructueuse puisque refonte de l’organigramme, séparation des tâches, développement régionale et autres actions sont rudement menés durant l’année scolaire 2017-2018. Le mouvement prend enfin de l’ampleur et de la consistance.

C’est ainsi qu’en Mars 2018, l’Union de la Jeunesse se dévoile enfin au grand public en lançant son site internet et sa page facebook. Houssam Kajja en est le président et fondateur, Tom Maindet est propulsé Secrétaire Général. Le mouvement séduit et les différents comités régionaux se créent et se développent : Paris,​ Lille, ​Strasbourg,​ Nantes, Nice, Marseille, ​Aix-en-Provence,​ ​Toulouse, Vannes, Amiens, Tours, Menton, Port-Vecchio​ ​ainsi qu'outre-mer comme La​ ​Réunion. Au sein de la direction, des délégués adjoints sont nommés, les départements communications et finances s’épaississent et un pôle audiovisuel est créé.

Le mouvement devient alors plus robuste et décide enfin, en Novembre 2018, de lancer d’une part la création de son Pacte Jeunesse et d’autre part sa campagne aux élections européennes de Mai 2019.

La suite, c’est à vous de l’écrire.

Inscris-toi à notre newsletter pour ne rien rater !

L'agenda